Nouvelles 49 – Eté 2017

Pourquoi te vantes-tu de ce qui est mal, toi le prévaricateur ?
La bonté de Dieu subsiste toujours.
Ta langue n’invente que le crime,
elle est coupante comme un rasoir, fourbe que tu es !
Tu préfères le mal au bien, le mensonge à la vérité.
Tu aimes toutes les paroles qui détruisent, langue trompeuse. (Psaume 52, 3-6)

Télécharger la nouvelle 49 en pdf